Le coming out est une étape importante et personnelle dans la vie de nombreuses personnes LGBT+. C’est un moment où vous choisissez de révéler votre orientation sexuelle (ou votre identité de genre) à votre famille, vos amis et vos collègues de travail. Cela peut être effrayant et difficile, mais c’est aussi une étape essentielle pour être soi-même, s’accepter et vivre une vie authentique.

Les deux types de coming out

Dans le cadre de l’acceptation et de la compréhension de l’identité sexuelle et de genre, deux concepts clés sont souvent liés : le “coming out” et le “coming in”. Ces deux phénomènes reflètent deux aspects différents mais complémentaires de l’expérience queer.

Le “coming out”, terme anglais largement adopté en français, est une étape souvent majeure dans la vie des personnes LGBT+. C’est l’acte de dévoiler son identité sexuelle (ou de genre) à son entourage – que ce soit la famille, les amis, ou la communauté plus large.

Par exemple : un adolescent pourrait faire son “coming out” en révélant à ses parents qu’il est gay, ou une personne pourrait annoncer à son lieu de travail qu’elle est transgenre.

C’est souvent perçu comme un acte de courage et d’authenticité, car il implique de se mettre en situation de vulnérabilité et d’ouvrir la porte à la possibilité d’être mal compris ou rejeté. D’ailleurs, le média LGBT+ PAINT a récemment sorti une vidéo sur le coming out : 

Par ailleurs, le “coming in” est une notion moins connue mais tout aussi importante. Contrairement au coming out qui est tourné vers l’extérieur, le “coming in” est un processus interne, un voyage personnel vers la reconnaissance et l’acceptation de sa propre identité sexuelle ou de genre. Il s’agit d’un cheminement introspectif qui précède souvent le coming out. Par exemple, une femme qui a toujours pensé être hétérosexuelle pourrait réaliser après une série de réflexions profondes qu’elle est en fait bisexuelle. 

Ces deux concepts, bien que différents, sont intrinsèquement liés et forment une partie intégrante du parcours de nombreuses personnes LGBT+. Il est important de noter que chaque individu vit ces expériences à sa manière, il n’y a pas de “bon” ou de “mauvais” chemin, mais simplement celui qui correspond le mieux à la personne concernée.

📝 Liste complète des événements LGBT+ auxquels participer

Le Dramagouines Festival à Paris, le Marché Drag & Queer à Nantes, le Festival In & Out à Nice, Des Images aux Mots à Toulouse, le Vues d’en face Festival à Grenoble etc… Clique ci-dessous pour recevoir la liste complète des événements LGBT+ à ne pas manquer en 2023 :

Exemple de célébrités qui ont fait leur coming out 

Dans la sphère publique, le coming out d’une célébrité peut avoir un impact considérable, contribuant à la visibilité des personnes LGBTQ+ et à la normalisation de la diversité sexuelle et de genre. Voici quelques exemples de personnalités qui ont fait leur coming out de manière remarquable.

La chanteuse belge Angèle, connue pour ses tubes entraînants et ses textes engagés, a fait son coming out bisexuel en 2019. Elle l’a fait subtilement, en intégrant la phrase “J’aime les hommes et les femmes” dans sa chanson “Ta reine”. Cette révélation a été saluée par ses fans et a démontré que l’amour n’a pas de genre.

Demi Lovato, pop star américaine et actrice, a également partagé publiquement son voyage vers la compréhension de leur identité. En 2021, Lovato a révélé être pansexuel, c’est-à-dire attiré par toutes les identités de genre. En 2021, Lovato a également annoncé qu’iel s’identifiait comme non-binaire et ont choisi les pronoms neutres (they/them en anglais).

Caitlyn Jenner est une figure de proue pour la visibilité transgenre. Ancienne athlète olympique et star de la télé-réalité, Jenner a fait son coming out transgenre en 2015 lors d’une interview télévisée très médiatisée. Elle est depuis devenue une militante active pour les droits des personnes transgenres.

Miley Cyrus, connue comme actrice et chanteuse, a fait son coming out pansexuel et genderqueer en 2015. En refusant de se conformer aux normes binaires de genre et de sexualité, Cyrus a créé un espace pour les fans et le public en général à se sentir validés dans leurs propres identités non conventionnelles.

Enfin, Elliot Page, l’acteur canadien connu pour ses rôles dans “Juno” et “The Umbrella Academy”, a fait son coming out transgenre en 2020. Dans une lettre ouverte publiée sur Instagram, Page a déclaré : “Je suis trans, mes pronoms sont il/they et mon nom est Elliot”. Le coming out de Page a été largement salué et a mis en lumière les défis auxquels sont confrontés les individus transgenres.

Ces exemples de coming out montrent que chaque personne a sa propre histoire unique et individuelle. La révélation publique de leur véritable identité par ces célébrités contribue à créer un monde plus inclusif et acceptant pour tous.

Pourquoi est-ce une étape importante ?

Cela est une étape essentielle pour les personnes LGBT+ car il permet de vivre une vie authentique et de se libérer du poids de la dissimulation. Voici trois raisons principales pour lesquelles cela est important :

  • L’acceptation de soi et la liberté d’être soi-même

Le coming out permet de se libérer de la pression de cacher son orientation sexuelle ou son identité de genre. En étant honnête avec soi-même et avec les autres, on peut enfin être qui l’on est vraiment, sans avoir à jouer un rôle ou à cacher des aspects de sa personnalité.

  • Les conséquences psychologiques négatives du fait de ne pas être authentique

Le fait de cacher son orientation sexuelle ou son identité de genre peut avoir des conséquences psychologiques négatives, comme la dépression, l’anxiété et la honte de soi. Le coming out peut aider à surmonter ces sentiments négatifs et à améliorer la santé mentale globale.

  • Renforcer les relations interpersonnelles

Le coming out permet également de renforcer les relations interpersonnelles en étant honnête avec les autres. Cela peut aider à renforcer les liens avec les amis, la famille et les collègues, en créant des relations plus sincères et authentiques.

En fin de compte, le ceci est une étape importante pour les personnes LGBT+. Cela peut aider à vivre une vie plus heureuse et plus épanouissante, en étant soi-même et en s’acceptant tel que l’on est.

Comment savoir si vous êtes prêt·e à faire le votre ?

Le coming out peut être une étape effrayante et difficile pour de nombreuses personnes. Il est important de savoir si vous êtes prêt à le faire votre avant de le faire. Voici quelques signes qui peuvent indiquer que vous êtes prêt :

  • Vous avez accepté votre orientation sexuelle ou votre identité de genre

Avant de faire votre coming out, il est important de vous accepter vous-même. Vous devez être prêt à assumer votre orientation sexuelle ou votre identité de genre avant de le révéler aux autres.

🎁 CONCOURS : tente de gagner notre t-shirt « Queer d’artichaut »

Tous les 25 du mois, on offre 100% gratuitement un produit de notre boutique LGBT+ à un·e abonné·e de notre newsletter. Clique ci-dessous pour t’y inscrire gratuitement et tente de gagner ce magnifique t-shirt.

  • Vous avez réfléchi aux conséquences possibles

Le coming out peut avoir des conséquences positives, mais aussi des conséquences négatives, comme la désapprobation, le rejet et la discrimination. Avant de faire le votre, il est important de réfléchir aux conséquences possibles et de vous préparer à y faire face.

  • Vous êtes prêt·e à vivre une vie plus authentique

Le coming out vous permet de vivre une vie plus authentique et de vous libérer de la pression de cacher votre orientation sexuelle ou votre identité de genre. Si vous êtes prêt·e à être vous-même et à vivre sans vous cacher, vous êtes probablement prêt à faire le votre. 

  • Vous avez le soutien de personnes de confiance

Il est important d’avoir le soutien de personnes de confiance avant de faire votre coming out. Cela peut être un ami, un membre de la famille ou un professionnel de la santé mentale. Si vous avez des personnes à qui vous pouvez parler et qui vous soutiennent, vous êtes plus susceptible de vous sentir prêt à faire votre coming out.

Comment faire son coming out ?

Faire son coming out peut être une étape difficile, mais il existe plusieurs façons de le faire. Voici quelques conseils pour vous aider à faire le vôtre :

  • Choisissez le bon moment

Choisir le bon moment pour faire votre coming out peut faire une grande différence. Il est important de choisir un moment où vous vous sentez à l’aise et où vous avez le temps et l’espace pour parler en privé.

  • Choisissez le bon endroit

Choisir le bon endroit pour faire votre coming out peut également être important. Vous voudrez peut-être choisir un endroit calme et privé, où vous pourrez parler librement et où vous ne serez pas interrompu.

  • Soyez honnête et direct

Lorsque vous faites votre coming out, il est important d’être honnête et direct. Dites simplement que vous êtes gay, lesbien, bisexuel ou transgenre, ou que vous avez une autre orientation sexuelle ou identité de genre.

  • Expliquez ce que cela signifie pour vous

Il peut être utile d’expliquer ce que cela signifie pour vous d’être gay, lesbien, bisexuel ou transgenre. Cela peut aider les autres à comprendre votre point de vue et à mieux vous soutenir.

  • Soyez prêt·e à répondre aux questions

Faire son coming out peut susciter des questions. Soyez prêt·e à répondre aux questions de manière honnête et respectueuse, même si cela peut être difficile.

  • Préparez-vous à différentes réactions

Les personnes réagissent différemment au coming out. Certaines personnes peuvent être positives et encourageantes, tandis que d’autres peuvent être négatives ou désapprouvantes. Préparez-vous à différentes réactions et rappelez-vous que cela ne change pas qui vous êtes.

En fin de compte, faire son coming out est une décision personnelle qui dépend de chaque individu. Si vous ne vous sentez pas prêt à faire le votre, c’est tout à fait normal. Il est important de respecter votre propre rythme et de prendre soin de vous.

Comment soutenir quelqu’un qui fait son coming out ?

Si quelqu’un que vous connaissez fait son coming out, il est important de lui offrir votre soutien. Voici quelques conseils pour soutenir quelqu’un qui fait le sien :

  • Écoutez

La première chose à faire est d’écouter. Laissez la personne s’exprimer et exprimer ses sentiments en toute sécurité et en toute confiance. Évitez de juger ou de minimiser les sentiments de la personne.

  • Soyez compréhensif

Cette étape de vie peut être une étape difficile pour la personne concernée. Soyez compréhensif et offrez votre soutien. Dites-lui que vous êtes là pour elle et que vous l’acceptez telle qu’elle est.

  • Offrez de l’aide si nécessaire

Si la personne a besoin d’aide, offrez-lui votre soutien. Cela peut être de l’aide pour trouver des ressources LGBT+ ou pour trouver un groupe de soutien. Offrez également votre aide si la personne a besoin de parler ou de se confier.

🔓 Débloque tous les codes secrets LGBT+ de Netflix (gratuitement)

On a trouvé des « codes secrets » sur Netflix pour accéder à un condensé de séries, documentaires et films LGBT+. Clique ci-dessous pour y accéder immédiatement et GRATUITEMENT :

  • Abordez les idées fausses

Il y a de nombreuses idées fausses courantes sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Abordez ces idées fausses et aidez à éduquer les gens autour de vous. Cela peut aider à créer un environnement plus compréhensif et plus acceptant pour les personnes LGBT+.

  • Devenez un allié de la communauté LGBT+

Enfin, devenez un allié de la communauté LGBT+. Éduquez-vous sur les questions LGBT+, participez à des événements de la communauté LGBT+ et offrez votre soutien aux personnes qui en ont besoin. Ensemble, nous pouvons créer un monde plus inclusif et plus acceptant pour tous.

En fin de compte, soutenir quelqu’un qui fait son coming out peut faire une grande différence dans sa vie. Soyez compréhensif, offrez votre soutien et devenez un allié de la communauté LGBT+. Ensemble, nous pouvons créer un monde plus inclusif et plus acceptant pour tous.

Le gros problème avec le coming out 

Aucun hétérosexuel·le n’imagine faire un coming-out un jour. Iel jouit naturellement de ce qu’on appelle une « présomption d’hétérosexualité ». C’est à dire que dans l’inconscient collectif, iel est d’office hétérosexuel·le. Jusqu’à preuve du contraire.

De son côté, la personne non-hétérosexuel·le doit « s’annoncer ». Iel doit déclarer à son entourage son attirance sexuelle. Car tout le monde par du principe qu’iel est attiré·e par le genre opposé.

“Toujours pas de copine ?” ou encore “Toujours pas de copain ?” Du coup, la majorité des personnes non-hétéro se sentent obligé·e·s de faire leur coming-out. Tout en ressentant une pression monstre à l’idée de faire cette déclaration.

Mais n’est ce pas le signe d’un monde hétéronormé / hétérosexiste ? Bien-sûr que oui. Mais loin de moi l’idée d’accuser la communauté LGBT+. Le problème, c’est la société et ses stéréotypes. En fait, c’est un peu comme si on partait du principe que tout le monde s’appelait Paul. 

Et qu’à chaque fois qu’on portait un prénom différent, on devait l’annoncer : « Tu sais, je dois te le dire : je ne m’appelle pas Paul, je m’appelle Melhing… » Ridicule, n’est-ce pas ? Car il existe des milliers de prénoms différents. Eh bien, c’est ce qu’on fait subir aux personnes non hétérosexuel·le·s. Car il existe autant d’orientations sexuelles que de prénoms.

En attendant que l’idée de faire son coming-out appartienne au passé… Il ne faut jamais obliger quelqu’un à faire le sien. Tout simplement car c’est un choix personnel qui n’appartient qu’à la personne concerné·e.

📹 7 séries LGBT+ méconnues à voir de toute urgence en 2023

Tu souhaites regarder des séries 100% queer ? Mais tu en as marre qu’on te recommande toujours les mêmes ? Voici le top 7 des séries LGBT+ (peu connues) à voir en 2022. La série n°4 risque de te surprendre !

Conclusion 

Faire son coming out est une étape importante et personnelle dans la vie de nombreuses personnes LGBT+. Cela peut être effrayant et difficile, mais c’est aussi une étape essentielle pour vivre une vie authentique et épanouissante.

Que vous soyez en train de vous préparer à faire le vôtre, ou que vous cherchiez à soutenir quelqu’un qui le fait, nous espérons que cet article vous a été utile. Souvenez-vous, vous êtes aimé et accepté tel que vous êtes, et vous avez le droit de vivre une vie heureuse et authentique.

A lire également